Un contrat de captation carbone : des arbres pour lutter contre l'effet de serre - Querrien (29)

"Pour Querrien, ce contrat s'inscrit dans une logique de protection de notre patrimoine paysager et montre, qu'au plus petit niveau, il est possible d'agir pour l'environnement sans attendre. »

Guy LEVALLÉGANT, conseiller municipal, Mairie de Querrien

Pourquoi Ithéa souhaite valoriser cette bonne pratique ?

  • Parce qu’elle contribue à limiter la pollution.
  • Parce qu’elle illustre la prise de conscience des élus, agents et citoyens autour des questions environnementales.
  • Parce qu’elle montre que de nouveaux partenariats publics-privés sont possibles à l’échelle locale.

La bonne pratique en quelques lignes

Querrien, territoire de 1 600 habitants a été la première commune a signé un « contrat de captation carbone » avec des entreprises industrielles britanniques. Par cette convention, des entreprises avec de fortes émissions de gaz à effet de serre s’engagent, à travers des « droits à polluer », à subventionner la plantation d’arbres sur la commune de Querrien pour dédommagement de cette pollution.

En effet, cet intérêt croissant pour la plantation d’arbres se justifie à travers 4 fonctions principales : la captation de CO² permettant de réduire la pollution, de l’air principalement, et de réguler la température des villes mais aussi la réduction du risque d’inondation ; l’enrichissement de la biodiversité et l’embellissement du cadre de vie.

Les résultats

Ainsi, 25 000 arbres ont été plantés sur 17 hectares grâce aux subventions de l’entreprise AVIS UK et de la Direction Départementale de l’Agriculture et de la Forêt, pour une durée de 100 ans avec l’objectif de capter 9 000 tonnes de CO².

Depuis, la qualité de l’eau sur la commune de Querrien s’est largement améliorée ces 15 dernières années, avec une diminution du taux de nitrate.

FICHE TECHNIQUE

Où ? Quand ?

Depuis 2005 à Querrien

Par qui ?

Ce projet a été mené par un conseiller municipal et pépiniériste, Guy Levallégant, en collaboration avec le Centre d’études techniques et économiques forestières du Finistère (Cetef) et la société Carbone Neutral qui gère au niveau international des « droits à polluer ».

Comment ?

  • Réaliser un diagnostic local sur la qualité de l’air et de l’eau
  • Identifier l’espace disponible sur le territoire pour la plantation d’arbre
  • Identifier des partenaires et acteurs locaux (Direction Départementale de l’Agriculture et de la forêt, Centre d’études techniques, entreprises industrielles,…) susceptibles de subventionner la plantation d’arbres
  • Élaborer un contrat de captation carbone
  • Réaliser une évaluation fréquente du projet (nombre d’arbres plantés, date de plantation, estimation du poids de CO² capturés…)

Les points de vigilance

Cette action doit s’inscrire dans un plan de développement durable et un projet politique de long terme afin de ne pas en rester au stade de l’annonce politique, et d’éviter l’effet « greenwashing ».

Les arbres doivent pouvoir bénéficier d’une espace conséquent et d’une longévité importante pour leur développement, sans quoi le degré de captation de carbone sera plus faible.

Contact

Mairie de Querrien

02 98 71 34 21

mairie.querrien.finistere@wanadoo.fr