Yoyo : inciter au tri des déchets dans les QPV - Reims (51)

"La récompense facilite le 1er pas dans l’écoresponsabilité : c’est le coup de pouce qui va déclencher le geste de tri et faire prendre conscience de l’importance des autres pratiques écoresponsables."

Sabrina Carpentier, cheffe de projet Yoyo à Reims

Pourquoi Ithéa souhaite valoriser cette bonne pratique ?

  • Parce qu’elle permet d’expérimenter des systèmes d’incitation innovant auprès des habitants pour favoriser le tri des déchets.
  • Parce qu’elle contribue à renforcer le lien social dans les quartiers entre « trieurs » et « coachs ».
  • Parce qu’elle fédère tous les acteurs du territoire en lien avec le tri des déchets : syndicat de collecte, copropriétés, associations, commerces et permet des économies !

La bonne pratique en quelques lignes

Yoyo est une plateforme pédagogique et collaborative, principalement à destination des habitants des Quartiers Prioritaires de la Ville, permettant la sensibilisation au tri des plastiques dans les villes.

Cette plateforme fonctionne sur un système de «coachs» et de «trieurs» identifiés au sein des quartiers. Les coachs distribuent des sacs et appuient les trieurs dans la démarche de tri des déchets. Lorsque ces derniers ont rempli leurs sacs, ils les déposent chez le coach qui va les enregistrer. Ces déchets sont ensuite recyclés à 100% en circuit court en France. Chaque sac rempli porte un code unique pour assurer la traçabilité des produits recyclés.

En récompense, les trieurs gagnent des points, qu’ils peuvent utiliser sur la plateforme pour obtenir des services comme des tickets de cinéma, des ateliers de cuisine, des places de parking ou encore des objets éco-responsables comme des gourdes ou des brosses à dents en bambou.

La Ville de Reims et la Communauté Urbaine du Grand Reims ont monté un partenariat avec la start-up Yoyo afin de mettre en œuvre ce dispositif dans 4 quartiers dont 2 Quartiers Prioritaires de la Ville (Centre-Ville, Châtillons, Croix Rouge/ Hauts-de-Murigny, Maison Blanche/Sainte-Anne/Wilson), qui représentent 65 000 habitants.

Les résultats

Cette mise en œuvre a démarré en juin 2019, par une expérimentation au sein de ces quartiers jusqu’en décembre 2020. Après seulement, 12 mois à Reims, Yoyo a su créer une communauté de plus de 2000 Trieurs, 35 Coachs, 80 partenaires récompenses qui ont via le lien social et l’engagement écologique permis de récolter plus de 9,5 tonnes de bouteilles plastiques.

Le financement de cette opération est estimé à 160 000  € pour les 4 quartiers.  Une partie des financements est apporté par une entreprise privée en charge du recyclage sur le territoire (Citéo) et par l’Ademe.

FICHE TECHNIQUE

Où ? Quand ?

Depuis 2019 à Reims mais aussi à Lyon, Bordeaux, Mulhouse, Marseille, Grand Paris et Reims et bientôt 5 nouvelles ! 

Par qui ?

La Ville de Reims

Yoyo

Comment ?

Pour les collectivités,

Yoyo propose un accompagnement pour mettre en place leurs solutions d’incitation au tri et au recyclage auprès des habitants mais également pour la mise en œuvre d’initiatives d’écologie positive ou des actions de sensibilisation.

Par ailleurs, Yoyo développe actuellement un parc d’automates de collecte (machines consignées) pour aider les collectivités locales à atteindre 90% de recyclage d’ici 2023.

Pour en savoir plus : https://yoyo.eco/collectivite-et-bailleur/

Pour les « trieurs » et « coachs »,

  • S’inscrire sur la plateforme
  • Trier les bouteilles en plastique
  • Déposer ses sacs de tri chez un « coach » du quartier
  • Yoyo collecte et transporte les sacs pour permettre un recyclage en circuit court
  • Utiliser les bons pour obtenir une récompense

Les points de vigilance

Pour s’inscrire et obtenir les récompenses, les trieurs et coachs doivent utiliser des outils numériques. Or, cela peut s’avérer être un frein pour certains d’entre eux. Ce phénomène s’est particulièrement présenté dans certains QPV à Marseille. C’est pourquoi des agents du centre social sont devenus « coachs » afin que les habitants puissent venir déposer leurs sacs et bénéficier d’un accompagnement sur la plateforme.

Contact

Marguerite Dechefdebien, Yoyo en charge de la relation avec les collectivités locales 

marguerite.dechefdebien@yoyo.eco