Un centre de santé communal - Capestang (34)

"Capestang est attractif grâce à son pôle médical puisqu’une population jeune, désireuse d’habiter proche de services de proximité, est venue s’installer sur le territoire."

Pierre POLARD, Maire de Capestang

Pourquoi Ithéa et SFP souhaitent valoriser cette bonne pratique ?

  • Parce qu’elle permet de maintenir des services de proximité propices au développement démographique.
  • Parce qu’elle contribue à lutter contre l’abandon médical de certaines zones du territoire.
  • Parce qu’elle répond aux nouvelles aspirations des médecins.

La bonne pratique en quelques lignes

En 2014, le maire nouvellement élu de Capestang, Pierre Polard, a inauguré le cabinet médical municipal initié par son prédécesseur. Au départ, le projet était avant tout immobilier. Une partie du bâtiment a été rapidement louée à des infirmières libérales et à des kinésithérapeutes qui payaient un loyer mensuel. La deuxième partie, qui devaient accueillir les trois médecins libéraux de la commune, est quant à elle restée vide. Les médecins n’ont pas souhaité intégrer le bâtiment.

Alors, une convention entre la commune, la Caisse primaire d’assurance maladie et les mutuelles a été signée afin d’encadrer les modalités de financement : le montant des consultations payées par l’assurance maladie et les mutuelles est entièrement reversé à la commune qui paye ensuite ses médecins salariés. Le tiers-payant pour les patients est généralisé. 9 mois ont été nécessaires pour mettre en place les conventions et acquérir le matériel nécessaire. 

Les résultats

Deux médecins salariés et deux secrétaires (payées par la commune) ont rapidement été recrutés en 2016. En effet, le salariat attire aujourd’hui davantage les médecins, désireux de travailler moins que leurs aînés tout en se recentrant sur l’essentiel, c’est-à-dire « soigner ».

FICHE TECHNIQUE

Où ? Quand ?

Depuis 2014 à Capestang

Par qui ?

Les élus de Capestang

La Caisse Primaire d’Assurance Maladie

Les médecins

Comment ?

Le Maire de Capestang, Pierre Polard, propose des formations d’essaimage du dispositif pour les collectivités souhaitant se lancer dans l’aventure. La commune de Figeac dans le Lot a notamment fait appel à son aide et à son expertise ainsi que la métropole d’Orléans. Pour plus d’informations, contactez le 04 67 49 85 95 ou écrivez à mairie@ville-capestang.fr

Informations utiles : le centre pèse annuellement 500 000€ dans la section de fonctionnement et a coûté 800 000€ d’investissements initiaux (locaux et matériels). En 2018, le budget du centre était équilibré (les recettes des consultations et des loyers versés par les professionnels libéraux occupant une partie des locaux ont équilibré les dépenses). En 2019, le centre a enregistré un très léger déficit de 10 000€. Ainsi, le financement du centre ne pèse pas sur les impôts locaux puisque le remboursement des actes par la sécurité sociale permet de financer le centre.

Les points de vigilance

Les médecins doivent s’approprier le projet afin qu’il corresponde à leurs attentes (au risque de se retrouver avec des locaux vides comme ce fut le cas au début du projet à Capestang).

Une démarche partenariale entre Ithéa et SFP Collectivités

Cette bonne pratique a été rédigée en partenariat avec SFP Collectivités, dont Pierre Polard, maire de Capestang, est l’un des consultants. La société SFP Collectivités propose une plateforme web de pilotage financier pour les collectivités permettant de sécuriser et de développer les performances financières. Elle permet d’avoir une vision rétrospective et prospective des équilibres financiers, de tester et valider les scénarios d’investissements, de construire un plan pluriannuel d’investissement et de fonctionnement, de générer des rapports de gestion automatisés et de facilité la gestion financière grâce aux compteurs de pilotage déployés par services. Cette démarche de stratégie financière est accompagnée par les experts SFP Collectivités à la double culture, à la fois élus, DGS et spécialistes en finances publiques. Pour plus d’informations, rendez-vous ici.