Les carto-partys : la cartographie participative - Allier (03)

"Il existe un certain nombre de bases de données sur les services au public, mais elles ont des défaillances. Alors pour les affiner et les mettre a jour on s’est appuyé sur les résidents."

Mickaël Cloux, Chargé de mission développement de l’accès des services au public, Département de l’Allier, Mai 2020

Pourquoi Ithéa souhaite valoriser cette bonne pratique ?

  • Parce qu’elle permet d’améliorer l’usage que les collectivités peuvent faire de leurs données locales.
  • Parce qu’elle initie les citoyens aux sujets de l’open data tout en développant la participation citoyenne.
  • Parce qu’elle nécessite peu de moyens matériels.

La bonne pratique en quelques lignes

Le Département de l’Allier, dans son Schéma d’Amélioration de l’Accessibilité des Services Au Public, a recensé 17 services au public essentiels (bureaux de poste, stations services, automates…). Une fois cette liste identifiée, l’enjeu a été de les cartographier pour analyser le maillage territorial et offrir aux habitants une information exhaustive.

Ainsi, en mars 2018, en mobilisant l’outil Système d’Information Géographique (SIG) du Département, une cartographie participative a été développée. Sur quelques jours, les usagers pouvaient contribuer à cartographier en ligne tous les services dont ils avaient connaissance sur le site du Département, sans inscription préalable. 

Les résultats

La participation à la première carto-party a été jugée très satisfaisante avec 597 points recensés par les citoyens et les agents du Département. Une remise de prix a par ailleurs eu lieu pour les plus grands contributeurs.

FICHE TECHNIQUE

Où ? Quand ?

En 2018, dans le Département de l’Allier

Par qui ?

Le Département de l’Allier

Comment ?

  • Réunir les différents services de la collectivité qui seront mobilisés au cours du projet (services informatiques, communication interne/externe, animation de réseau, services au public…) pour présenter le projet et définir ensemble les premières modalités (ex. : étendue des services à géolocaliser, durée de la carto-party …)
  • Définir un processus de remontée des informations (Via OpenStreetMap ou via un outil interne construit avec le programme SIG utilisé par la collectivité)
  • Communiquer sur la tenue de la carto-party en interne et en externe (auprès des citoyens et en passant par des partenaires relais d’information)
  • Traiter et charger les résultats de la carto-party sur le site de la collectivité

Les points de vigilance

La mise à jour des bases de données issues des carto-parties est un réel enjeu pour les collectivités

La coordination et l’animation du dispositif nécessitant la nomination d’un référent cartoparty, maîtrisant l’outil cartographique et l’animation de réseau

Contact

Mickaël Cloux – Direction Vitalité des Territoires

Département de l’Allier

cloux.m@allier.fr