L'évaluation participative des politiques publiques - Nantes (44)

"L’expertise d’usage [celle des citoyens, ndrl] doit être croisée avec l’expertise technique que ce soit celle des élus et/ou des services. Car il s’agit de deux expertises complémentaires : les citoyens sont davantage calés sur la réalité du terrain mais les acteurs publics apportent les questions d’utilité, de cohérence et d’efficience auxquelles doit aussi répondre une évaluation."

Aline Blanc-Tailleur, administratrice de la Société Française de l’Evaluation

Pourquoi Ithéa souhaite valoriser cette bonne pratique ?

  • Parce qu’elle permet de renforcer de nouvelles pratiques de démocratie participative.

  • Parce qu’elle contribue à mobiliser « l’expertise d’usage » des habitants.

  • Parce qu’elle participe à l’amélioration continue du service public, par les habitants.

La bonne pratique en quelques lignes

Dans le cadre d’une réflexion sur la sécurité et les déplacements la nuit, Nantes Métropole a initié une démarche d’évaluation de politique participative.

Par exemple, de mars à juin 2016, un atelier composé d’habitants a travaillé afin d’élaborer un avis citoyen et des préconisations. « Nous avons arpenté la ville, mené des traversées nocturnes avec les habitants pour comprendre les besoins et les usages, une cartographie collaborative a également été dessinée grâce à une application de géolocalisation mobile et enfin, nous avons dressé un benchmarking participatif », détaille Francine Fenet, co-directrice du Pôle Dialogue Citoyen, évaluation et prospective de la Métropole.

Les résultats

L’équipe projet a engagé une réflexion sur les moyens de communication mobilisables pour, à la fois, garantir une représentativité des habitants et rendre public les résultats de cette évaluation. Pour ce faire, les réunions ont été organisées à des horaires permettant aux actifs de s’y rendre et un Cahier de l’Evaluation a été élaboré afin de synthétiser et proposer un présentation attractive des résultats de la démarche pour sensibiliser les habitants à cette nouvelle façon de faire de la politique.

FICHE TECHNIQUE

Où ? Quand ?

Depuis 2012, à Nantes

Par qui ?

Le Pôle Dialogue Citoyen, évaluation et prospective de la Métropole.

Comment ?

Les étapes d’un processus d’évaluation (Extrait des cahiers  « Evaluer les politiques publiques : un enjeu de gouvernance locale ? » Nantes Métropole)

  1. Définir les éléments de cadrage à partir d’une fiche de commande (périmètre de la politique, finalités, participants, calendrier, budget, composition des instances…)

  2. Choisir les questions évaluatives pour identifier le référentiel ou cahier des charges

  3. Procéder à la collecte de données via le recueil documentaire, les entretiens (individuels, tables rondes ou focus groups, enquêtes (questionnaire, suivi de panel), benchmark, études de cas ou de sites

  4. Analyser les données

  5. Partager les conclusions, formulations et préconisations

  6. Diffuser l’évaluation à toutes les personnes consultées sous les formes les plus appropriées (rapport, débat, synthèse, présentation orale, mise en ligne, communiqué de presse…)

  7. Accompagner les élus et agents dans l’appropriation des conclusions et préconisations

Les points de vigilance

  • Il faut veiller à maintenir une représentativité de la population au sein des instances ou outils de participation afin d’éviter au maximum la sur-représentation de certains publics et l’absence d’un autre.

  • Il s’agit d’une démarche de long terme qui nécessite un temps de communication et d’acculturation pour les habitants.

Contact

Francine Fenet, Co-directrice du Pôle Dialogue Citoyen, évaluation et prospective, Nantes Métropole
02 40 99 48 48