Avenir & Permis - CC Coeur de Garonne (31)

"Il faut aller chercher les jeunes et les placer au cœur du dispositif"

Élodie SAINT-BLANCAT, conseillère en économie sociale familiale, CC Cœur de Garonne

Pourquoi Ithéa souhaite valoriser cette bonne pratique ?

  • Parce qu’il s’agit d’un partenariat entre jeunes en difficulté, services intercommunaux et Mission Locale

  • Parce que c’est un projet répondant à plusieurs enjeux « jeunesse » : mobilité dans le monde rural, insertion professionnelle, engagement citoyen, etc

  • Parce que le montage financier et institutionnel permet de renforcer la coordination entre les acteurs locaux

La bonne pratique en quelques lignes

« Avenir et Permis » vise à réinsérer des jeunes de 18 à 24 ans en difficulté (déscolarisation, recherche d’emploi et/ou de formation) en les aidant à obtenir leur permis de conduire en échange d’une implication sociale et de leur participation à un engagement collectif.

Les jeunes participent à un chantier collectif qu’ils auront eux-mêmes élaboré pendant quinze jours. 

Le dispositif dure 9 mois ponctué de temps forts : une semaine de lancement du chantier citoyen, 2 semaines de formation au code, une semaine de finalisation du chantier citoyen. Le calendrier est ensuite rythmé par les ateliers collectifs, les sessions de code et les heures de conduite.

Les résultats

Concernant le chantier collectif, en 2019, il s’agissait d’une étude des mobilités sur le territoire répondant à la problématique « comment les habitants se déplacent-ils ? ». Interviews, vidéos, restitution à la radio ont ainsi été organisées.

FICHE TECHNIQUE

Où ? Quand ?

Depuis 2016, dans la CC Cœur de Garonne

Par qui ?

La Communauté de Communes Cœur de Garonne, la Mission Locale et le Conseil Départemental. 

Comment ?

  • Engager le montage du partenariat institutionnel et financier pour le financement des permis de conduire.

  • Élaborer des moyens de communication (réunion d’information, site internet…) pour informer les habitants de l’existence du dispositif.

    • Dans la CC Coeur de Garonne, afin de garantir un égal accès au dispositif, des réunions d’information sont organisées et un bus est affrété pour y conduire les jeunes. A la suite de cette réunion, « l’auto-école sociale » de Toulouse réalise un bilan mobilité individuel pour aborder les alternatives au permis et propose une évaluation au code.
  • Identifier des actions citoyennes et ateliers au sein des associations, de la collectivité en collaboration entre les jeunes et la CC.

Les points de vigilance

« Cela nécessite beaucoup de temps et de travail car il y a un véritable suivi régulier. Ce n’est pas juste un chantier et un financement », Élodie SAINT-BLANCAT, conseillère en économie sociale familiale, CC Cœur de Garonne

Contact

Élodie SAINT-BLANCAT, conseillère en économie sociale familiale
Communauté de communes Cœur de Garonne
06.28.70.11.59 / e.stblancat@cc-coeurdegaronne.fr