Réussir son enquête à la population

Réussir son enquête à la population

L’enquête à la population est le meilleur moyen pour une collectivité d’identifier les besoins de ses habitant·e·s. Sa réussite est cruciale car l’action sociale est adaptée aux retours exprimés. En conséquence, les résultats de l’enquête, largement tributaires du taux de réponses, doivent être probants.

Ce sont donc autant de questions qui se posent : Quelle est la meilleure méthode d’administration du questionnaire ? Quels outils mobiliser ? Comment obtenir un maximum de réponses ?

Notre spécialiste Garance Pacouret vous livre les clés pour réussir votre enquête à la population !

L’enquête à la population – le contexte 

L’enquête à la population permet :

  • D’identifier les besoins, attentes et difficultés rencontrées par les habitant·e·s
  • D’adapter les décisions et de mettre en place à postériori des actions sociales efficaces

L’enquête à la population est sollicitée dans le cadre de démarches de projet social de territoire, comme l’Analyse des Besoins Sociaux (ABS) et la Convention Territoriale Globale (CTG). 

L’enquête à la population – les clés de la réussite
1. L’enquête à la population – les questions

L’enquête à la population est adressée à tous les habitant.e.s, toutes catégories sociales et âges confondus. Toutefois, les besoins et problématiques varient en fonction des catégories socio-démographiques (seniors, familles, jeunes…). C’est pourquoi, il est essentiel de questionner ces populations sur des problématiques qui leurs sont propres. Par exemple, il est plus pertinent de questionner spécifiquement les parents sur l’accès aux crèches. Cela se traduit par une personnalisation et un découpage des questions dans le questionnaire.

2. L’enquête à la population – le format

Plus le questionnaire est court, plus la probabilité que les répondants répondent à toutes les questions est haute. La durée idéale de réponse au questionnaire est de 5 minutes. A cet effet, il vaut mieux privilégier les questions quantitatives (de type cocher une case) aux questions qualitatives (de type rédaction). Si la collectivité souhaite recueillir des retours qualitatifs, l’idéal est d’organiser des ateliers aux habitant.e.s pendant lesquels les agents et élu.e.s échangent directement avec les participant.e.s.

3. L’enquête à la population – avoir un échantillon représentatif

Pour obtenir des résultats probants à l’enquête, il est nécessaire d’agglomérer un maximum de réponses. En effet, plus les réponses sont nombreuses, plus la collectivité peut affiner ses actions. De plus, pour chacune des catégories socio-démographiques questionnées, il faut atteindre une représentativité suffisante, fixée à 2-3% pour pouvoir considérer que les résultats sont fiables.

L’enquête à la population – la méthodologie pour obtenir un maximum de réponses
1. Les modes d’administration de l’enquête à la population

Le questionnaire doit être accessible à toutes et tous. Il convient de mobiliser tous les canaux (distribution papier, diffusion online, discussion face-à-face…). Alors que les seniors ont tendance à répondre en version papier, les jeunes privilégieront le digital.

2. Les Bonnes pratiques – les méthodes pour obtenir un maximum de répondants

La communication est la clé de la réussite d’une enquête à la population. Un questionnaire aura beau être disponible sur tous les canaux, si aucun habitant·e n’en entend parler, aucune réponse ne sera obtenue. Une communication doit informer sur :

  • La durée de l’enquête
  • L’accès au questionnaire
  • Le temps qu’il dure

Pour obtenir un maximum de réponses, voici les actions efficaces à mettre en place :

Canaux papier :

  • Mise à disposition du questionnaire dans tous les lieux de vie publics (CCAS, Mairie, bibliothèque/médiathèque…) et privés (piscines, stades et autres lieux de loisirs, commerçants…)
  • Diffusion des formulaires lors d’évènements réunissant du public : évènements organisés par la collectivité, forum des associations…
  • Annonce du début de l’enquête par un mot à l’intention des parents dans le carnet de correspondance des enfants
  • Publication de l’enquête dans le magazine/journal de la collectivité, en joignant le QR code du questionnaire
  • Mise à disposition du questionnaire dans les boîtes aux lettres et mise en place des points de collecte stratégiques et facile d’accès
  • Distribution des formulaires au marché, puis collecte et échanges avec les habitant·e·s

Canaux numériques :

  • Envoi d’un mailing renvoyant vers le questionnaire
  • Publication de l’enquête dans le magazine/journal online de la collectivité
  • Relais du questionnaire via le site internet et les réseaux sociaux de la collectivité
  • Publication d’une annonce dans le journal local : pour la version imprimée, il est intéressant de joindre au texte le QR code renvoyant directement au questionnaire en ligne ; pour la version en ligne, il faut indiquer le lien du questionnaire
  • Diffusion des formulaires via des groupes WhatsApp, Messenger… des élu·e·s
L’enquête à la population – l’accompagnement Ithéa

Ithéa peut vous accompagner dans votre démarche d’enquête à la population.