Décryptage des bases de données locales de l’INSEE pour ma collectivité

L’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques (INSEE) publie chaque année des données locales, accessibles gratuitement au grand public, autrement dit, en Open Data. L’INSEE est la première source de données utilisée par les collectivités*.

Ithéa travaille quotidiennement avec les données mises en ligne sur l’INSEE, notamment pour l’alimentation de son outil « Profil Croisé », ses experts data vous proposent donc un décryptage des bases de données locales de l’INSEE.

Quelles sont les sources des données locales de l’INSEE ? Recensement, enquêtes nationales…

Les statistiques locales de l’INSEE sont issues :

  • Des recensements de la population faits à l’échelle nationale ;

  • D’enquêtes sectorielles menées par l’INSEE sur un panel de population (ex. enquête nationale logement) ;

  • Des répertoires nationaux sectoriels (ex. le répertoire qui recense les entreprises et établissements : SIRENE).

Le recensement de la population française est régi par les articles 156 à 158 de la loi n°2002-276 du 27 février 2002. En termes de fréquence du recensement, deux cas de figure existent, selon la taille de la population communale :

  • Dans les communes de moins de 10 000 habitants, le recensement est effectué tous les 5 ans sur la totalité de la population

  • Dans les communes de plus de 10 000 habitants, des campagnes de recensement ont lieu chaque année sur un échantillon représentatif des adresses communales de sorte à ce qu’au terme des 5 années, la totalité du territoire soit recensée.

Auparavant, dans chaque commune, un agent recenseur employé par la Mairie se rendait dans chaque domicile communal pour remettre un questionnaire papier de recensement à chaque ménage (et pour aider les publics les plus en difficultés – personnes âgées, en situation de handicap, analphabètes…). Depuis 2015, la pratique du recensement s’est modernisée et il est désormais possible de faire un recensement numérique. Pour cela, l’agent recenseur octroie à chaque ménage un code d’accès à la plateforme le-recensement-et-moi.fr.

Les délais de diffusion des résultats du recensement sont de 3 ans. Les dernières données disponibles sont donc datées de 2016.

A quelles échelles territoriales les statistiques locales sont-elles fournies ? IRIS, QPV, EPCI…

L’INSEE s’appuie donc sur des données qui sont collectées à l’échelle la plus fine, à savoir à l’échelle du ménage et de l’adresse. Ainsi, l’INSEE peut recomposer les données en les traitant sur différents périmètres. Cette particularité lui permet donc d’offrir à ses usagers des données disponibles à différentes échelles territoriales allant du carreau de 200m, à la région administrative en passant par l’aire urbaine, l’intercommunalité, le bassin de vie ou le département.

Au niveau infracommunal, certaines données sont disponibles à l’échelle :

  • Des IRIS, qui sont des quartiers d’environ 2 000 habitants dans les communes de taille le permettant ;

  • Des QPV, qui sont les quartiers classés en politique de la ville et sur lesquels la loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine de 2014 prévoit des modalités d’interventions et des dispositifs particuliers permettant de répondre à des problématiques particulières (précarisation de la population, enclavement par rapport au reste de la ville…).

Quel type de données sont disponibles sur le site de l’INSEE ? Démographie, Emploi, Logement…

L’INSEE produit et diffuse des statistiques locales sur différentes thématiques :

  • Démographie (âges, catégories socio-professionnelles…) ;

  • Familles (typologie, taille…) ;

  • Diplômes/Formation (niveau de diplôme, caractéristiques de la population diplômée…) ;

  • Emploi (activité, chômage, type d’emploi…) ;

  • Revenus et pauvreté des ménages (revenu moyen, inégalités…) ;

  • Logement (confort, occupation…).

L’INSEE propose plusieurs formats de données à ses usagers, adaptés à différents types d’utilisation. Les statistiques locales sont disponibles en données brutes (fichiers Excel volumineux) ou bien sous forme de dossier complet (représentations graphiques).

Pourquoi « mesurer pour comprendre » est le slogan de l’INSEE ?

L’INSEE est donc l’organisme chargé de mesurer les caractéristiques de la population française – et leurs évolutions. Ces mesures de statistiques locales permettent de mieux appréhender les territoires et leurs spécificités. Ainsi, l’Etat peut adapter les dispositifs et aides aux territoires et les collectivités peuvent ajuster leurs actions envers leurs administrés.

Comment comprendre encore mieux son territoire ? Croisement de données, comparaison de territoire…

Croiser les données de l’INSEE avec d’autres sources de données (CAF, Pôle Emploi, Base Sitadel2…) s’avère particulièrement pertinent pour disposer d’un profil le plus complet possible de son territoire. D’autres données disponibles en Open Data permettent de compléter l’analyse territoriale, parmi lesquelles :

  • Les constructions récentes sur le territoire ;

  • Les types d’équipements à la population présents sur le territoire ;

  • La fragilité en termes de santé et de handicap de la population ;

  • Les pratiques énergétiques des ménages et des entreprises du territoire.

Mieux comprendre son territoire passe aussi par une analyse comparative des dynamiques en cours avec des territoires de référence. De manière générale et historique, les collectivités comparent leurs statistiques locales avec celles de leur département**. Comparer ses données à celles d’un territoire de même taille et présentant les mêmes caractéristiques (commune touristique, commune de montagne…) ou à celles d’un territoire voisin peut aussi en apprendre beaucoup !

Pour en savoir plus sur un modèle d’utilisation des statistiques locales de l’INSEE, rendez-vous sur la page de présentation du Profil Croisé, outil recensant plus de 1 000 indicateurs issus de l’INSEE, mais pas seulement…

* Sur les 1 710 collectivités répondantes à la grande enquête « Usages des données locales » lancée par Ithéa en Juillet 2019, 86% utilisent majoritairement l’INSEE pour obtenir des statistiques locales

** Sur les 1 710 collectivités répondantes à la grande enquête « Usages des données locales » lancée par Ithéa en Juillet 2019, 39% comparent leurs données avec celles de leur département