Une cantine pas comme les autres - Marquette-lez-Lille (59)

" L’idée, c’est de rompre avec la solitude dont souffrent certaines personnes âgées. Mais c’est aussi ouvert aux seniors qui n’ont pas envie de se faire à manger."

Hugues Duthoit, adjoint au maire de Marquette-lez-Lille

Pourquoi Ithéa souhaite valoriser cette bonne pratique ?

  • Parce qu’elle met en valeur l’attrait pédagogique du temps du midi.

  • Parce qu’elle permet de créer du lien intergénérationnel et de répondre de manière innovante au sujet de l’isolement des seniors.

  • Parce qu’il s’agit d’un projet partenarial avec le corps enseignant et les associations locales.

La bonne pratique en quelques lignes

Expérimentée au cours de la Semaine Bleue en 2018, les seniors ont été invités à manger dans l’une des cantines municipales. Cette expérience a alors été généralisée dans 3 cantines à raison de deux repas par semaine. Ce projet intergénérationnel a également été l’occasion de repenser l’ensemble du temps du midi dans les cantines municipales. La ville a alors défini plusieurs principes fondamentaux : l’équilibre alimentaire et la découverte. Dans ce cadre, des menus et des activités alternatives sont proposés sur le temps du midi pour diversifier l’expérience des enfants. Repas végétariens hebdomadaires, yoga… une cantine définitivement pas comme les autres !

Les résultats

L’expérience a été généralisée aux trois cantines municipales permettant de restaurer 6 à 7 personnes âgées par cantine, à raison de deux fois par semaine, pour un repas à 4 euros.

FICHE TECHNIQUE

Où ? Quand ?

À Marquette-lez-Lille depuis 2018.

Par qui ?

La mairie de Marquette-lez-Lille.

Comment ?

  1. Réaliser un diagnostic sur les besoins des populations, notamment l’isolement des seniors et les revenus des familles.

  2. Initier une réflexion sur les principes éducatifs communs entre associations, corps enseignant et agents territoriaux.

  3. Mettre en place des partenariats avec des associations locales pour les temps d’animation et des producteurs locaux pour proposer des repas en circuit court.

  4. Communiquer auprès des familles et des seniors sur ces nouveaux projets éducatifs.

Les points de vigilance

Créer des liens intergénérationnels n’est pas toujours évident, jeunes et seniors peuvent parfois éprouver une certaine appréhension dans l’idée de partager un repas commun. Il faut garder à l’esprit que certains liens se nouent sur un temps plus long, permettant d’instaurer un climat de confiance et de bienveillance !

Contact

Mairie de Marquette-lez-Lille, 03 20 14 51 00