Les Kolocations à Projets Solidaires (KAPS)

"Pour devenir Kapseur, il faut avant tout être motivé, c’est la première chose que nous regardons chez les candidats."

Marie-Lise BERTRAND, chargée de mission ingénierie logement pour l’Association de la fondation pour la ville, l’Info Durable, 2017.

Pourquoi Ithéa souhaite valoriser cette bonne pratique ?

  • Parce que c’est une démarche luttant contre les inégalités territoriales et la précarité étudiante

  • Parce que c’est une initiative s’inscrivant dans la dynamique de la Politique de la ville

  • Parce que c’est un projet favorisant le vivre-ensemble en créant des passerelles entre les habitants d’un quartier défavorisé et les étudiants

La bonne pratique en quelques lignes

C’est à Lapanouse, quartier prioritaire de la politique de la ville (QPV) d’Albi dans le Tarn, que sept étudiants de la faculté Champollion ont aménagé en 2018 au sein d’une « kaps » (« kolocation à projet solidaire »). En échange d’un loyer modéré de 180€ par mois, les jeunes s’impliquent dans la vie du quartier par le biais d’actions solidaires réalisées en concertation avec les habitants (cours particuliers à destination de jeunes réfugiés vivant dans le quartier, projet collectif de jardinage ou d’aménagement urbain, etc). A chaque colocation répond un projet social ! Les thématiques des projets sont définies en amont sur la base d’un diagnostic partagé entre les habitants, la collectivité concernée et les acteurs sociaux du quartier.

L’AFEV, l’Association de la Fondation Etudiante pour la Ville, est à l’origine du projet en partenariat avec Tarn habitat : les jeunes envoient un dossier de candidature à l’AFEV qui s’assure de leur motivation avant de le transmettre à Tarn habitat.

Les résultats

Plus de 30 villes et 600 jeunes réalisent ou ont réalisé une Koloc’ à projets solidaires !

FICHE TECHNIQUE

Où ? Quand ?

Depuis 2010, un peu partout en France dont Albi

Par qui ?

L’Afev, grâce au financement du Fonds d’Expérimentation à la Jeunesse de l’Etat

Comment ?

  • Montage du projet avec le bailleur, la ville, l’université et l’AFEV autour d’un diagnostic partagé sur les besoins en logement des étudiants, sur les opportunités des bailleurs, et les besoins sociaux des quartiers : définition de la stratégie, mise en place du montage financier et juridique, etc. 

  • Recrutement des étudiants avec un comité de sélection autour d’une définition de la stratégie de communication, de la création d’outils, de la promotion auprès des étudiants, etc.

  • Gestion locative entre le bailleur et l’AFEV par la constitution des dossiers administratifs des kapseurs, de l’état des lieux, de l’ameublement, etc.

  • Animation des projets sociaux avec intégration des actions et projets étudiants dans les politiques publiques du territoire afin de créer une cohérence d’ensemble…

  • Evaluation du respect des règles de vie commune dans les colocations et de l’efficacité des actions solidaires.

Les points de vigilance

Co-construire les actions avec les habitants du quartier afin d’intégrer les projets aux aspirations citoyennes

Contact

Rendez-vous sur le site http://rejoins.afev.org/kaps/albi/