La charte de non-concurrence pour l’attractivité des médecins – Saint-Denis-en-Val (45)

Pourquoi Ithéa souhaite valoriser cette bonne pratique ?

Parce qu’elle met en place un document cadre permettant de rééquilibrer l’offre de soin sur le territoire

Parce qu’il s’agit d’un engagement intercommunal solidaire et responsable

Parce que c’est une démarche qui associe un collectif citoyen de 320 membres

Le projet

   Où ? Quand ?

Depuis 2018, entre Saint-Denis en Val, Saint-Jean-de-La-Ruelle et Chécy

   Par qui ?

Les maires de Saint-Denis en Val, Saint-Jean-de-La-Ruelle et Chécy

   Comment ?

Pour lutter contre la désertification médicale, de nombreuses collectivités proposent des avantages pour attirer les médecins. Toutefois, cela peut créer des effets de concurrence : les moins aisées ne peuvent attirer de nouveaux médecins par ce levier. La charte de non-concurrence vise à ne pas « débaucher » un médecin d’un territoire signataire, à ne pas mettre en place d’avantages financiers à l’installation ou à proposer un salaire et un contrat identiques aux nouveaux médecins. Par ailleurs, les signataires s’engagent à se prêter main forte dans leurs recherches de professionnels de santé.

   Quel résultat ?

Cette démarche a vocation à se diffuser et à recueillir la signature des 19 autres communes de la Métropole d’Orléans afin d’accroître sa portée.

Mise en œuvre

Les étapes clés du projet

1. Identifier les porteurs du projet au niveau des élus et du personnel administratif

2. Approbation par l’organe délibérant de la Communauté d’Agglomération Var Esterel Méditerranée

3. Formaliser les engagements réciproques entre territoires à partir de groupes de travail

Les point(s) de vigilance

> Renforcer la démarche collective de recherche de médecins sans accentuer les inégalités entre collectivités

Contact

Les Maires de Saint-Denis en Val, Saint-Jean-de-La-Ruelle et Chécy / Collectif Citlab / secretariat.citlab@gmail.com