Une commune sans produits chimiques - Cornimont (88)

"Les habitants ont été associés à cette politique, à travers des articles, des conférences publiques, par exemple avec l’association des jardiniers de France. Nous faisons également un travail pédagogique dans les écoles".

Maurice Claudel, maire de Cornimont (2001 – 2014)

Pourquoi Ithéa souhaite valoriser cette bonne pratique ?

  • Parce qu’il s’agit d’une démarche écologique de préservation de l’environnement très concrète.

  • Parce qu’elle limite les risques sanitaires liés à l’utilisation de produits chimiques pour la santé des agents et habitants.

  • Parce qu’elle favorise l’emploi local

La bonne pratique en quelques lignes

Grâce à un accompagnement par la Fédération Régionale de Défense des Organismes Nuisibles, un diagnostic territorial a été réalisé par la commune de Cornimont sur les pratiques de désherbage et d’entretien aboutissant à une cartographie des nouvelles pratiques exploitables « 0 produits chimiques » par zone. Par exemple, pour le désherbage du centre-ville désigné comme une zone prioritaire, la commune a fait l’acquisition d’une centrale à vapeur (16 000 euros, financé à 50% par l’Agence de l’eau) et d’un désherbeur thermique.

Pour les autres zones, la commune a décidé de renforcer ces effectifs par l’embauche d’étudiants pour réaliser un désherbage manuel qui désormais se doit se faire plus fréquemment. Dans certaines zones, l’herbe peut même désormais pousser à son aise !

La mairie a élaboré une stratégie de communication et de formation de long terme auprès des agents et habitants pour prolonger ces éco-gestes dans le quotidien, par le biais d’ateliers.

Les résultats

14 ans plus tard, ces pratiques sont toujours d’actualité et ont été récompensées par le label « Ville et villages fleuris » et « éco-jardin ».

FICHE TECHNIQUE

Où ? Quand ?

Depuis 2006 à Cornimont

Par qui ?

La Ville de Cornimont

La Fédération Régionale de Défense des Organismes Nuisibles

L’Agence de l’Eau

Comment ?

  1. Réaliser un diagnostic territorial sur les pratiques actuelles et identifier les solutions exploitables (désherbage manuel, centrale à vapeur, désherbeur thermique…)

  2. Contacter les associations spécialisées (ex: Fédération régionale de défense contre les organismes nuisibles)

  3. (Re)Définir les objectifs d’entretien à partir du diagnostic

  4. Acheter les moyens matériels nécessaires

  5. Former les agents aux nouvelles pratiques, voire mobiliser d’autres ressources humaines (ex : saisonniers)

  6. Sensibiliser les habitants à travers des conférences, évènements, communications (flyer, site internet…)…

Les points de vigilance

Les solutions exploitables sont souvent plus chronophages pour les agents et nécessite dans certains cas un renforcement des effectifs, entraînant un coût financier pour la commune.

Contact

Ville de Cornimont
03.29.24.11.13
mairie@cornimont.fr