Les mini-spot "Bonne Nouvelle"- Sarthe-me-up (72)

"Dans un contexte national morose, le Département se démarque en proposant un message positif, mettant en avant la qualité de vie et les réussites du territoire."

Extrait du site Sarthe-me-up, 23 octobre 2015

Pourquoi Ithéa souhaite valoriser cette bonne pratique ?

  • Parce qu’elle illustre la diversité des médias mobilisables dans le cadre d’une stratégie de marketing territorial.

  • Parce qu’elle montre qu’il est possible de valoriser les atouts de son territoire en 15 secondes !

  • Parce qu’elle est un levier de développement économique du territoire.

La bonne pratique en quelques lignes

Dés 2012, le Département de la Sarthe, à travers sa stratégie de marketing territorial, a suscité la curiosité à travers son slogan et son collectif d’entrepreneurs intitulé « Quittez Paris ». Cela fait en effet, près de 10 ans que la stratégie s’articule autour d’une cible définie : les jeunes entrepreneurs parisiens souhaitant s’éloigner d’un cadre de vie très urbanisé.

Au-delà de ce collectif, la stratégie s’est concrétisée par la création du site internet Sarthe-Me-Up en 2013, qui devient alors la marque territoriale du Département 72. 

Pour animer et diffuser sa marque, Sarthe-Me-Up a élaboré une trentaine de spots de 15 secondes pour 2 campagnes entre 2015 et 2017, diffusés sur BFM TV. Cette initiative a également su proposer un contenu original pour marquer les esprits. Ces spots se présentent, en effet, sous la forme d’un journal d’actualités présentant uniquement des «bonnes nouvelles» pour illustrer les atouts du territoire sarthois.

Les résultats

Les 24h du Mans, le Zoo de la Flèche ou encore le Laboratoire d’Acoustique de l’Université du Maine y sont à l’honneur pour illustrer l’attractivité et la « positive attitude » du territoire !

FICHE TECHNIQUE

Où ? Quand ?

Depuis 2015, en Sarthe

Par qui ?

Le Département de la Sarthe

Comment ?

  1. Réaliser un diagnostic de territoire afin de dégager les forces du territoire et le message cible que l’on souhaite diffuser.

  2. Définir le public cible, le budget alloué, et la durée de la campagne publicitaire.

  3. Elaborer le storyboard et réaliser le spot publicitaire.

    > Pour s’inspirer, un exemple de spot publicitaire « La Bonne Nouvelle » par Sarthe-Me-Up.

  4. Contacter une régie publicitaire, le cas échéant, pour la négociation des tarifs et la gestion de l’espace publicitaire.

Les points de vigilance

L’achat d’espaces publicitaires à la télévision est onéreux. Les prix varient très fortement selon les chaînes et les heures de diffusion. De moins de 1 000 euros, à près de 200 000 euros pour un spot de 30 secondes, la grille des tarifs est très volatile. Les chaînes d’information en continu proposent souvent des packs de diffusion, comprenant la diffusion d’un spot de 30 secondes plusieurs fois par jour pendant une semaine.