Le micro-crédit personnel - CC Ploërmel Communauté (56)

En France, au troisième trimestre 2019, le taux d’endettement des ménages est de 61,1% du PIB.

(Source : INSEE, Les revenus et le patrimoine des ménages, édition 2019)

Pourquoi Ithéa souhaite valoriser cette bonne pratique ?

  1. Parce qu’elle  constitue une innovation sociale du fait de son portage par un acteur public
  2. Parce qu’elle permet d’accompagner des personnes exclues des systèmes bancaires traditionnels
  3. Parce qu’elle permet d’accompagner des projets de vie sur le territoire, pour favoriser la cohésion sociale.

La bonne pratique en quelques lignes

Contrairement à un crédit traditionnel, « le demandeur de micro-crédit ne doit pas s’adresser à une banque mais à un service d’accompagnement social ».

Dans ce cadre, le travailleur social est chargé d’accueillir le demandeur, étudier et accompagner ce dernier dans le montage de son dossier afin de le présenter à une banque agrée.

Pour la Communauté de communes de Ploërmel qui propose ce dispositif, le montant pouvant être accordé est compris entre 300 € et 3 000 € en fonction du projet et de la capacité de remboursement.

La durée de remboursement  s’étale entre 6 et 36 mois, avec un taux d’intérêt entre 1% et 2%. Aucun frais de dossier ni caution ne sont demandés. 

L’accord de ce micro-crédit dépend pleinement du projet du demandeur. En effet, il a pour principal objectif de faciliter le parcours d’insertion sociale ou professionnelle. Dans ce cadre, la CC de Ploërmel accompagne principalement des projets liés à l’emploi, la mobilité et le logement (par exemple : financer un permis de conduire, une formation, un déménagement,…).

Les résultats

«  Grâce à ce prêt, j’ai acheté un ordinateur qui me permet de proposer mes compétences de graphiste » témoigne un usager.

FICHE TECHNIQUE

Où ? Quand ?

Depuis 2011, dans la CC Ploërmel Communauté

Par qui ?

Le Centre Intercommunal d’Action Sociale de la CC Ploërmel Communauté

Comment ?

1.Identifier des partenaires et acteurs locaux susceptibles de d’intervenir dans l’accompagnement social des demandeurs

2.Mobiliser les banques agrées (établissements recensés par le Fonds de Cohésion Sociale, géré par la Caisse des Dépôts)

3.Formaliser les modalités d’accès et d’accompagnement au dispositif

4.Élaborer des moyens de communication (presse locale, site internet, information lors de réunions) à destination des usagers en complément des prescripteurs locaux

Les points de vigilance

La démarche ne se concentre pas autour du seul prêt d’argent mais doit nécessairement être complétée par un accompagnement social

Une réflexion commune sur les moyens de communication auprès des usagers est essentielle afin de mener à bien ce projet

Contact

Centre Intercommunal d’Action Sociale de la Communauté de communes de Ploërmel

02.97.73.20.75

v.quatreville@ploermel.com