De l'hydrogène communal pour une flotte éco-responsable - CC Touraine Vallée de l'Indre (36)

"Notre projet œuvre en faveur de l’innovation du territoire et pour une mobilité propre, en lien avec une politique nationale en faveur des initiatives territoriales."

Alain ESNAULT, Président de la Communauté de Communes Touraine Vallée de l’Indre

Pourquoi Ithéa souhaite valoriser cette bonne pratique ?

  • Parce qu’elle contribue au développement de l’utilisation d’énergies renouvelables au sein des collectivités territoriales.
  • Parce qu’elle prévoit un déploiement progressif pour, à terme, faire bénéficier ces citoyens de ces nouvelles technologies via des vélos à assistance électrique.
  • Parce qu’elle illustre le développement de nouveaux types de partenariats entre une collectivité et une entreprise, qui plus est, à l’échelle européenne.

La bonne pratique en quelques lignes

La Communauté de communes Touraine Vallée de l’Indre a fait le pari en 2018 de développer la filière de l’hydrogène sur son territoire. En partenariat avec l’entreprise McPhy, la collectivité a fait le choix d’installer une station de distribution d’hydrogène sur le parc d’activité IsoParc à Sorigny. Cette station permet d’alimenter les 15 véhicules hydrogènes de la flotte de l’intercommunalité. Ces derniers ne rejettent donc plus aucun CO2, seulement de l’eau ! Pour prolonger l’expérimentation, la collectivité a également fait l’acquisition d’une benne à ordures ménagères alimentée par hydrogène.

La construction d’une station de production et de stockage d’hydrogène est également en cours de réflexions et sera prochainement installée sur le territoire afin de gérer l’ensemble de la filière sur le territoire.

Enfin, pour faire bénéficier ces citoyens de ces nouvelles technologies, une flotte de vélos hydrogènes à assistance électrique, les premiers sur le territoire français, vont être proposés aux habitants.

Les résultats

En comparaison de l’utilisation d’énergie électrique, les véhicules hydrogènes présentent une autonomie doublée et un « plein » réalisé en 3 minutes. Toutefois, son coût reste aujourd’hui très élevé.

FICHE TECHNIQUE

Où ? Quand ?

Depuis 2018, dans la Communauté de communes Vallée de l’Indre

Par qui ?

La Communauté de communes Vallée de l’Indre

L’entreprise McPhy

La Commission Européenne : pendant toute la durée d’expérimentation de cette benne, la Commission Européenne subventionne à hauteur de 60% les dépenses de fonctionnement et d’investissement.

Comment ?

Le projet s’est construit en 2 phases pour un déploiement progressif de la mobilité hydrogène

Un dossier de presse est disponible pour en savoir plus.

1.Phase de distribution

  • Sélection du constructeur de la station de distribution (ex : McPhy dans le cas présent)
  • Identification du lieu d’installation
  • Achat et immatriculation des véhicules hydrogènes (ex : Kangoo ZE H2 assuré par l’entreprise Symbio)
  • Installation de la station de distribution
  •  

2.Phase de production, de stockage et de distribution

  • Déploiement d’une benne à ordures ménagères hydrogène, en lien avec 7 territoires européens dans le cadre du programme Interreg North West Europe (Projet HECTOR)
  • Etude de faisabilité sur l’installation d’un projet IsoParc : station de production, de stockage et de distribution d’hydrogène produit par électrolyse de l’eau à partir d’électricité renouvelable
  • Déploiement d’une flotte de vélos à assistance électrique hydrogène (ici Projet VelHyre en partenariat avec l’entreprise Pragma)

Les points de vigilance

L’hydrogène étant peu développé son coût est élevé. A titre d’exemple, une benne à ordure fonctionnant à l’hydrogène coûte trois fois plus cher qu’une benne à ordure classique.

Contact

Communauté de communes Touraine Vallée de l’Indre

02.47.34.29.00