Evaluer sa capacité de résilience territoriale - Pays du Boulonnais & Communauté d'Agglomération du Douaisis (59)

« Dans un monde de plus en plus incertain, la notion de résilience conduit-elle les territoires à appréhender plus sereinement les crises, mutations et transformations ? Est-ce que « entrer en résilience » pourrait être la clé d’un nouvel imaginaire et d’une prospérité plus durable des territoires ? »

Synthèse de l’atelier de la prospective régionale, 24 juin 2015

Pourquoi Ithéa et Transitions souhaitent valoriser cette bonne pratique ?

  • Parce qu’elle encourage la mise en place d’une démarche transversale et fédératrice entre les acteurs du territoire.

  • Parce qu’elle contribue à expérimenter une nouvelle façon de penser et d’envisager les politiques publiques dans le futur.

  • Parce qu’elle permet aux acteurs territoriaux de situer leur capacité à faire face à des chocs et mutations.

La bonne pratique en quelques lignes

A la suite de l’élaboration de son SRADDET (Schéma Régional d’Aménagement, de Développement Durable et d’Égalité des Territoires), le Conseil Régional du Nord-Pas-de-Calais a initié une évaluation de ses capacités de résilience.

Cette démarche, unique au niveau régional, a permis de fédérer un certain nombre d’acteurs afin d’identifier les atouts du territoire. Parallèlement, cette démarche a été expérimentée dans deux territoires ayant tous deux connu des crises locales : le Pays du Boulonnais et la Communauté d’Agglomération du Douaisis. Elle a permis de mettre en avant des pistes d’actions concrètes comme la construction d’une identité territoriale ou  la nécessité de mettre en place des espaces de débats entre acteurs locaux, plus fréquents et formalisés.

Les résultats

Pour mener à bien cette évaluation, une grille d’évaluation a été co-construite par les acteurs territoriaux lors de groupes de travail transversaux.

Cette grille d’évaluation, disponible en ligne, peut alors servir de base pour d’autres territoires souhaitant évaluer leurs capacités de résilience.

FICHE TECHNIQUE

Où ? Quand ?

Dans le Pays du Boulonnais & la Communauté d’Agglomération du Douaisis (59) en 2015

Par qui ?

L’ex Conseil Régional du Nord-Pas-de-Calais (devenu Hauts-de-France) et le bureau d’études Transitions

Comment ?

  1. Identifier les acteurs essentiels à intégrer dans la démarche, dans une logique de transversalité et de prospective, en produisant une cartographie des acteurs
  2. Organiser des groupes de travail avec 3 sessions pour définir (1) les leviers et indicateurs de « capacité de résilience », (2) échanger sur les représentations des acteurs à partir des indicateurs, (3) formaliser un bilan sur la capacité de résilience.

> Plus de précisions méthodologiques disponible ici.

Les points de vigilance

Tout l’intérêt de la démarche réside dans son caractère transversal afin de fédérer les « forces vives » du territoire et échanger sur les représentations de chacun. Ces dernières peuvent être très différentes selon le statut de l’acteur (élus, techniciens..) et exige un travail de long terme afin d’atteindre une vision commune.

Une démarche partenariale entre Ithéa et Transitions

Cette bonne pratique a été rédigée en partenariat avec Transitions, agence de conseil en stratégie du développement durable qui accompagne les mutations dans les collectivités territoriales vers des modèles de développement plus durables, plus inclusifs et plus solidaires. Pour plus de renseignements, rendez-vous ici.