L'égalité femmes/hommes par le sport - Grenoble (38)

"Nos objectifs pour l’avenir sont simples : continuer le travail engagé depuis [six] ans ; mettre en oeuvre les actions du comité consultatif ; favoriser et permettre les transformations de comportements des acteurs sportifs."

Rapport « Activité physique et pratique sportive pour toutes et tous », France Stratégie, novembre 2018.

Pourquoi Ithéa souhaite valoriser cette bonne pratique ?

  • Parce qu’elle sensibilise à l’égalité entre les femmes et les hommes dans la vie quotidienne.

  • Parce qu’elle contribue à changer durablement les mentalités.

  • Parce qu’elle permet de rassembler les acteurs autour d’un projet solidaire.

La bonne pratique en quelques lignes

Depuis 2014, Grenoble met en place une politique pro-active afin de valoriser la pratique sportive chez les jeunes femmes des quartiers prioritaires politique de la ville (QPV) notamment.

L’intérêt est de considérer le sport comme un levier favorisant la prise de responsabilité des femmes dans les instances fédérales et associatives. Plusieurs actions ont été mises en place : 

  • Instauration de nouveaux critères d’attribution des subventions  pour les clubs (la présence de femmes dans un sport dit « masculin », les clubs engagés dans une démarche active de féminisation).

  • Création d’une Ecole municipale de Football Féminin en 2015 destinée aux filles de 8 à 12 ans, totalement gratuite et encadrée exclusivement par des femmes. Des navettes sécurisées sont disponibles dans toute la ville pour conduire les jeunes filles aux entraînements.

  • Réalisation d’une étude modélisant la pratique sportive grenobloise afin de mettre en lumière les freins à la pratique.

  • Mise en place d’un comité consultatif (en partenariat avec l’Organisation Mondiale de la Santé et l’Agence pour l’Education et le Sport) proposant plus de 50 actions en faveur du public sportif féminin.

Les résultats

Plus symboliquement, en 2018, la Ville a organisé une semaine du sport féminin afin de lutter contre les stéréotypes, de faire découvrir des activités sportives, de réaliser des conférences et débats de la place des femmes dans le sport. Enfin, en 2019, la Métropole Grenobloise a accueilli plusieurs match de la Coupe du Monde féminine de Football ! 

FICHE TECHNIQUE

Où ? Quand ?

Depuis 2014 à Grenoble

Par qui ?

La Ville de Grenoble

Les associations sportif

L’Organisation Mondiale de la Santé

Comment ?

  1. Réaliser un diagnostic de territoire afin de répertorier les leviers et les freins à la pratique sportive chez les filles et les femmes du territoire.

  2. Créer un comité de pilotage partenarial en impliquant les acteurs sportifs locaux afin de prendre en considération leur expertise tout en levant des freins potentiels.

  3. Elaborer des pistes d’actions visant à renforcer la pratique sportives des filles et des femmes : sensibilisation par la théorie (conférences) ou par la pratique en favorisant l’accès à des locaux sportifs. Conditionner l’octroi de subventions à la mise en œuvre par les clubs de politique d’égalité.

  4. Communiquer autour du projet afin d’assurer la participation des filles et des femmes du territoire ainsi que de lever les stéréotypes existants.

  5. Evaluer et ajuster la portée de l’action.

Les points de vigilance

Ne sensibiliser que les filles et les femmes à l’importance de la pratique sportive alors que l’implication des garçons et des hommes est primordiale dans une logique d’approche globale.