Une démarche prospective sur les emplois liés à la transition énergétique - Région Grand Est

« Les résultats sont sans appel :  une stratégie ambitieuse de transition énergétique est vertueuse pour l'emploi. »

Extrait de l’étude « Transition énergétique : quels impacts sur l’emploi et l’économie en région Grand Est ?, ADEME, 2020 »

Pourquoi Ithéa, Transitions, Auxilia & l’ADEME  souhaitent valoriser cette bonne pratique ?

  • Parce qu’elle valorise de manière concrète les politiques volontaristes et ambitieuses dans le champ de la transition énergétique.
  • Parce qu’elle promeut l’utilisation d’outils accessibles à tous pour l’élaboration de politiques publiques en lien avec le développement économique et la transition énergétique.
  • Parce qu’elle illustre que développement économique et transition énergétique vont de pairs.

La bonne pratique en quelques lignes

Trop souvent transition énergétique et croissance économique sont opposées. Or, en adoptant une politique publique ambitieuse pour soutenir la transition énergétique, de nombreux impacts peuvent être observés sur le territoire, notamment en termes de création d’emplois. C’est exactement ce que la Direction Régionale Grand Est de l’ADEME, en lien avec la Région Grand-Est, les cabinets Transitions et Auxilia et le bureau d’études In Numeri a cherché à démontrer à travers une étude prospective conjointe qui s’appuie sur le Schéma Régional d’Aménagement de Développement Durable et d’Égalité des Territoires (SRADDET) du Grand Est.

Les résultats

Pour réaliser cet exercice prospectif deux scenarios ont été mobilisés : un scénario « tendanciel » prolongeant les tendances et politiques actuelles et un scénario « volontariste » visant à atteindre les objectifs fixés par le SRADDET Grand Est à l’horizon 2050.

Le premier scénario dit « tendanciel » établit une perte de 9 200 emplois par rapport à 2016. Le second scénario, avec la prise en compte des objectifs du SRADDET prévoit quant à lui une création de 50 000 emplois supplémentaires par rapport à 2016.

FICHE TECHNIQUE

Où ? Quand ?

Dans la Région Grand Est, depuis 2019

Par qui ?

La Direction Régionale Grand Est de l’ADEME, en lien avec la Région Grand-Est, les cabinets Transitions et Auxilia et le bureau d’études In Numeri

Comment ?

  1. Réaliser un diagnostic de territoire à partir des données environnementales et économiques de votre territoire
  2. Formuler les scénarios tendanciel et volontariste sur la base des documents de planification pertinents à l’échelle territoriale (SRADDET, PCAET, etc.)
  3. Estimer les emplois crées en lien avec les scénarios de transition énergétique retenus
    > L’outil TETE peut appuyer votre démarche. Il est disponible via ce lien.
  4. Compléter la démarche par une analyse qualitative concertée sur les compétences et les métiers nécessaires à l’accompagnement des politiques de transition énergétique
  5. Communiquer les résultats de cette démarche auprès des partenaires de l’emploi et de la formation du territoire pour l’élaboration des politiques publiques liées à l’emploi et à la transition énergétique des années à venir

Les points de vigilance

L’étude quantitative n’est pas suffisante en elle-même. Une analyse qualitative permettant d’identifier les secteurs, métiers et compétences d’avenir en concertation avec les acteurs économiques est nécessaire pour compléter la démarche.

Une démarche partenariale entre Ithéa et Transitions

Cette bonne pratique a été rédigée en partenariat avec Transitions, agence de conseil en stratégie du développement durable qui accompagne les mutations dans les collectivités territoriales vers des modèles de développement plus durables, plus inclusifs et plus solidaires. Pour plus de renseignements, rendez-vous ici.