Un bus numérique pour les seniors - Gironde (33)

"Familiariser les seniors au numérique présente un double intérêt : leur permettre d’accéder aux services publics dont la dématérialisation devrait atteindre 100% d’ici 2022 et également (et surtout !) d’entretenir des liens avec leurs proches."

Conseil Départemental de Gironde

Pourquoi Ithéa souhaite valoriser cette bonne pratique 

  • Parce qu’elle participe à la réduction de la fracture numérique

  • Parce qu’elle lutte contre l’isolement des personnes âgées

  • Parce qu’elle facilite l’accès aux services publics dématérialisés

La bonne pratique en quelques lignes

Depuis 2016, un bus équipé sillonne les routes de Gironde. Il marque l’arrêt pour une journée, dans les communes volontaires, afin de prévoir l’emplacement du bus et la liste des apprenants.

Les seniors de la commune peuvent alors se rendre gratuitement à l’un des ateliers collectifs de 3 heures et bénéficier des conseils d’un professionnel. Les ateliers s’adaptent à la demande et aux niveaux (compréhension d’Internet, utilisation de la messagerie électronique, etc).

Le projet est composé d’une centrale de réservation, d’une agence nationale basée à Paris, d’une équipe de formateurs et de chauffeurs-accompagnateurs. Un calendrier précisant la localisation du bus est disponible sur le site spécialisé et un numéro vert permet d’effectuer les réservations.

Les résultats

Bilan de l’année 2017 : 1422 seniors ont participé aux ateliers, 99% se sont déclarés satisfaits.

FICHE TECHNIQUE

Où ? Quand ?

Depuis 2016, en Gironde

Par qui ?

Ce projet résulte d’un partenariat entre le département de la Gironde, la Caisse d’assurance retraite et de la santé au travail (CARSAT Aquitaine), la Caisse Aquitaine du régime social des indépendants, la Mutualité Sociale Agricole et la société « solutions vie pratique » qui réalise des formations au numérique en centralisant les informations relatives au bus numérique.

Comment ?

  1. Construire un partenariat entre plusieurs acteurs afin de définir des objectifs, un parcours, etc.

  2. Etudier les financements possibles : en Gironde, l’opération représente un coût matériel et personnel de 445 000 euros dont 215 000 euros ont été pris en charge par la Carsat, 200 000 par le conseil départemental et le reste par la MSA et le RSI. 

  3. Organiser la logistique (véhicule, formateurs…)

  4. Faire connaître le dispositif aux communes situées sur le parcours afin qu’elles proposent des ateliers et des arrêts

  5. Faire connaître le dispositif aux seniors en se rapprochant des mairies, des centres communaux d’action sociales et des associations de retraités

Les points de vigilance

Mobiliser les seniors précaires et/ou non-mobiles, qui pourraient être moins touchés par le dispositif