Auto-réhabilitation accompagnée patrimoniale – CC de Desvres-Samer (62)

Pourquoi Ithéa souhaite valoriser cette bonne pratique ?

Parce que la CC Desvres-Samer a investi dans la montée en compétences des artisans du bâtiment de son territoire

Parce que la démarche s’inscrit dans une réflexion transversale sur l’utilisation du bâti ancien pour freiner la consommation foncière

Le projet

   Où ? Quand ?

Depuis 2016, sur les 31 communes de la CCDS, pour des bâtiments antérieurs à 1948 a minima

   Par qui ?

La CC Desvres-Samer et le Parc Naturel Régional des Caps et Marais d’Opale, en partenariat avec la Chambre des Métiers et l’Agence Nationale de l’Amélioration de l’Habitat (ANAH)

   Comment ?

Afin de lutter contre le délabrement de bâtiments et les réutiliser pour réduire la consommation foncière sur le territoire, la CC de Desvres-Samer et le PNR des Caps et Marais d’Opale financent des projets de restauration architecturaux et thermiques. Le dispositif met également en relation les propriétaires avec des artisans locaux afin de valoriser leur métier.

   Quel résultat ?

Le dispositif permet à la CC Desvres-Samer de faire un travail de « dentelle » sur le patrimoine bâti des communes. Les travaux sont de qualité sur l’ancien (voire très ancien), et les artisans ont gagné en compétences ce qui est une véritable plus-value pour le territoire ! La collectivité réfléchit à une matériauthèque pour le réemploi respectueux et performant du bâti ancien.

Mise en œuvre

Les étapes clés du projet

1. Repérer la demande et cibler les manques dans un parcours d’auto-réhabilitation accompagnée

2. Approbation par l’organe délibérant de la Communauté d’Agglomération Var Esterel Méditerranée

3. Disposer d’artisans et d’architectes pouvant intervenir (mise en concurrence sur chaque bâti)

4. Définir le cahier des charges selon une base fixe et l’adaptation à chaque cas

5. Définir les enveloppes financières de chaque prestation à partir des aides déjà existantes

6. Finaliser les actes règlementaires (délibérations et conventions)

7. Mettre en œuvre un plan de communication auprès du public : Internet, journal trimestriel municipal, journée « portes ouvertes », inaugurations..

8. Réaliser une évaluation du dispositif

Les point(s) de vigilance

> Bien former les artisans qui doivent aussi y trouver leur intérêt

> Identifier les propriétaires par un repérage et un ciblage

Contact

CC de Desvres-Samer / Hélène FLIPO, Service Urbanisme Habitat / helene.flipo@cc-desvressamer.fr / 03 21 92 07 20